LE HARCÈLEMENT SCOLAIRE, DE QUOI PARLE-T-ON ?

 

Le harcèlement scolaire se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique au sein de l’établissement scolaire. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Ses  3 caractéristiques sont :

  •  la violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes
  •  la répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période
  • l’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques comme par exemple l’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux…). Les risques de harcèlement sont plus grands en fin d’école primaire et au collège. Enfin, ce phénomène se développe le plus souvent lorsque le climat scolaire de l’établissement est dégradé ou quand les situations de harcèlement sont mal identifiées par l’équipe éducative.

Depuis novembre 2013, le ministère de l’Éducation nationale a développé une politique de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire selon 4 axes :

  • sensibiliser : Mise en place de la journée de sensibilisation du 9 novembre
  • prévenir : Création d’outils pédagogiques disponibles sur www.nonauharcelement.education.gouv.fr.
  • former : Se sont 1500 formateurs et 300 000 personnels sensibilisés, un parcours m@gister dédié disponible en formation continue dans le cadre du plan de formation des enseignants,  le déploiement d’un dispositif de médiation par les pairs, sur la base du volontariat dans toutes les académies. Les lycéens seront formés pour intervenir dans leur établissement mais aussi dans les écoles et les collèges afin de libérer la parole des élèves.
  • prendre en charge le harcèlement en milieu scolaire :

Pour consulter l’ensemble du plan de lutte contre le harcèlement mis en place par le gouvernement cliquez ICI

Mais aussi ici :